Category Archives: Sante publique_fr

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), un médicament est une substance qui, introduite dans l'organisme, perturbe son fonctionnement. En conséquence, le cannabis est aussi toxique que l’aspirine et l’antibiotique; à la fois l'alcool et la cocaïne; cigarette et LSD; café et parfum. Ce qui varie, c’est la manière dont il agit sur le corps de chaque individu, ainsi que son objectif et s’il est utilisé à mauvais escient, car lorsque le médicament est utilisé à des fins thérapeutiques, à des doses appropriées, il est appelé médicament.

Donc, chaque médicament est un médicament, mais ce n’est pas toujours un médicament.

Comment identifier un utilisateur:

"De près, peut-être que personne n'est normal." D’un autre côté, de près, de près, le diable n’est peut-être pas aussi laid qu’il se peint. «La partie difficile regarde de près; après tout, l'exclusion cache l'insupportable ».

Qu'entendons-nous par tout cela? Avant d'identifier un utilisateur, ou la drogue qu'il peut abuser, il serait essentiel de comprendre l'être humain, comment il pense ce qu'il ressent, ce qu'il veut, ce qui l'inquiète. Pas de jugements hâtifs, pas de préjugés, pas de peur. Tâche facile? Non, car comme disait Andrade: "La chose difficile est de regarder de près ...". Mission impossible? En outre non. Nous devons seulement être conscients qu'en nous regardant, nous nous regardons nous-mêmes, à ce que nous cherchons le plus intimement à éviter le contact.

 

Le réflexe de dépendance:

Il est facile d'injecter de l'héroïne, de renifler de la cocaïne, de fumer un joint, de boire de l'alcool chaque fois que nous nous mettons en colère, chaque fois que des injustices ou des compromis nous bouleversent, chaque fois que nous ressentons un sentiment d'angoisse. s’il s’agit d’un réflexe, comme la cigarette que certains allument automatiquement en tout temps, pour calmer vos nerfs. La dépendance à un produit découle presque toujours de la difficulté à faire face aux tracas. La nécessité de continuer à consommer est une dépendance, qui peut être psychique ou physique.

Dépendance psychique: C'est dans la tête que réside le désir de recommencer. Il oblige l'individu à consommer un produit de manière continue ou périodique afin de ressentir à nouveau ou simplement comme une évasion. La dépendance physique se traduit par un état d’adaptation biologique à des drogues qui se traduisent par d’immenses problèmes lorsqu’elles cessent de consommer. La tolérance implique que l'individu s'habitue aux doses. Il devra ensuite augmenter ces doses pour obtenir le même effet qu'auparavant avec des doses plus faibles. La dose mortelle, cependant, n'augmente pas. En augmentant la dose absorbée, l'individu peut atteindre sa dose mortelle et mourir. La surdose est l'un des risques de la toxicomanie.

L'enjeu devient d'autant plus important que le toxicomane professionnel peut toucher directement les autres et mettre sa vie en danger.

 

Prévention de la toxicomanie:

Prévention de la toxicomanie Cela signifie une pré-intervention, c'est-à-dire une intervention à effectuer avant qu'un certain phénomène se produise. Il est important de souligner que la prévention de la toxicomanie n'a aucun sens, car les drogues ne sont pas prévisibles. Les drogues ne sont que des substances psychoactives naturelles ou synthétiques pouvant être utilisées par l'homme à des fins différentes. Nous ne pouvons pas donner à une drogue une connotation donnée de quelque chose de bon ou de mauvais, ils ne peuvent donc pas considérer une drogue elle-même comme destructive ou créatrice. Ce qui peut être destructeur ou créatif est la manière dont l’homme se rapporte à la drogue, quel que soit le produit chimique en question.

Ainsi, avec tous ces points soulevés, la société, à travers ses gouvernements, ses agences et ses secrétariats, se préoccupe de la mise en place de politiques de prévention de la toxicomanie conformes aux principes de la santé publique.

L'un des points de ces politiques serait le contrôle réglementé de l'abus par l'analyse chimique afin d'identifier les principes actifs qui constituent des drogues dans des échantillons prélevés sur des utilisateurs potentiels.
La santé publique est la discipline qui traite de la protection de la santé de la population. En ce sens, il vise à améliorer les conditions de santé des communautés en promouvant des modes de vie sains, des campagnes de sensibilisation, l’éducation et la recherche. À cette fin, des spécialistes de la médecine, de la biologie, des soins infirmiers, de la sociologie, de la statistique, des sciences vétérinaires et d’autres domaines et domaines y participent.

Le développement de la santé publique dépend des gouvernements, qui conçoivent divers programmes de santé pour atteindre leurs objectifs. Parmi les différentes fonctions de santé publique, on distingue:

a) Protection de la santé (contrôle de l'environnement et de la contamination), promotion de la santé (par le biais de l'éducation).

b) prévention épidémiopathologique (avec vaccinations de masse gratuites),

c) Restauration (pour rétablir la santé).

Microbiotics dans le cadre de son programme de diversification des activités a décidé de participer et de contribuer à la mise en œuvre de politiques de santé publique, avec des activités dans le secteur de la réglementation analytique dans lequel la société est engagée depuis plus de 20 ans, offrant des solutions à ses clients.
WhatsApp chat